Marguerite Mboulé

_AAA3124

« Imaginez-vous dans une salle que vous ne connaissez pas, dont vous avez très peu de repères visibles. Vos amis ne sont pas encore là, et vous commencez à vous sentir mal à l’aise dans vos vêtements et dans vos pompes. Tout pour suffoquer et vous sentir à l’étroit dans votre corps sur un terrain qui vous semble hostile.

Et là, vous vous souvenez que votre corps et la musique sont vos premiers alliés.Alors vous écoutez votre respiration et l’adaptez à vos besoins. Vous repérez l’espace dans lequel vous êtes: sa forme, sa couleur. Vous vous amusez à observer les différences et richesses des êtres qui vous entourent. Sentir et voir l’espace qui vous sépare, vous lie, vous protège et vous distance les uns des autres.Vous écoutez les sons émis par tout ce qui vous entoure…Aaaah, ça va mieux!Et là, vous commencez à être en harmonie avec votre corps, votre espace et votre temps.C’est tout mon travail, toute ma passion! …Car tout se fonde sur l’harmonie et l’équilibre de notre corps, de l’espace et du temps.La danse joue sans cesse sur cet équilibre et ces notions. »MM*

 

 

Marguerite MBOULÉ danse depuis son plus jeune âge. Formée par la vie et ses expériences artistiques multiples notamment avec Sidney (H.I.P.H.O.P), Boogi-Saï, Bill T Jones, Kafig, Philippe Adrien, elle devient danseuse et comédienne. En 2005, elle fonde la compagnie Élolonguè et signe plusieurs chorégraphies pour des amateurs et professionnels de la danse. Sa pédagogie s’inspire de sa formation au Diplôme d’Etat de professeur de danse Jazz, de son expérience scénique et de la méthode Irène Popard, qu’elle pratique. La formation de formateur qu’elle propose est le fruit de 30 ans d’expérience.

Danseuse de la première génération de la culture hip-hop française, elle peint, défend et est animée  par les valeurs de paix, d’unité, de respect, d’amour, de joie, et dépassement de soi. La  passion  de Marguerite MBOULÉ est d’initier les «danseurs » et « non- danseurs ». Partager son art, concevoir des outils de transmission et créer des espaces de déploiement corporel, là est son essence. 

 

 

marguerite mboule choregraphe